Installer WordPress sur un VPS OVH avec ServerPilot

Quel utilisateur un peu avancé de WordPress n’a jamais rêvé de pouvoir gérer ses sites sur son petit serveur dédié comme son copain geek ?

Avec Server Pilot et les hébergements VPS OVH ce rêve est enfin devenu réalité. A partir de 3 euros/mois, on peut bénéficier des performances, de la souplesse d’évolution et des avantages de la virtualisation sans les affres des installations manuelles et des maintenances en ligne de commande.

En 3 grandes étapes, nous verrons comment installer son premier site WordPress sur un VPS OVH en 15 minutes montre en main :

1) Commander son VPS chez OVH

Sur la page consacrée aux Serveurs Privés Virtuels nous choisirons la première configuration pour les besoins de la démo  :

prix vps ssd ovh

Attention à bien choisir la distribution Ubuntu 16.04 pour les besoins de ServerPilot :

distribution VPS pur SERVERPILOT

2) Connecter son VPS à ServerPilot

Spécialement conçu pour le VPS, ServerPilot est un service Cloud de configuration LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP). Bref, de tout ce qu’il faut pour faire tourner WordPress correctement. L’outil offre en plus, un panneau de contrôle d’hébergement centralisé.

Dans sa version gratuite, ServerPilot gère tout seul :

  • Les installation de logiciels : php, MySQL, Nginx et Apache.
  • La configuration du Firewall.
  • Les mises à jour automatiques de paquets.

Le panneau de contrôle de ServerPilot vous permet d’héberger plusieurs sites sur un serveur, de gérer des bases de données, de modifier des versions PHP, de déployer SSL et plus encore. Le plan gratuit de ServerPilot fournit donc tout ce dont vous avez besoin pour un hébergement sécurisé et fiable de WordPress sur votre serveur.

Après avoir créé votre compte, il vous reste à rentrer vos identifiants pour connecter votre serveur :

Vous aurez besoin :

  • de l’IP du serveur,
  • du mot de passe root reçu par mail,
  • d’un mot de passe de connexion ssh/sftp à créer.

3) Installer WordPress

Ensuite, c’est très simple, il suffit désormais de créer une « App ».

Et de configurer votre installation WordPress :

Et c’est tout ! L’installation de WordPress est quasi instantanée. La célèbre installation de WordPress en 5 minutes passe désormais à 30 secondes.

Il vous reste juste à faire pointer votre domaine ou sous-domaine sur votre nouveau serveur. On peut aussi rentrer directement l’IP du serveur au niveau du domaine pour visualiser l’app. Le domaine se gère ensuite facilement dans l’interface :

En fait c’était presque terminé. Les plus prudents d’entre-vous supprimerons l’accès root du serveur par mesure de sécurité.  Ici, en revanche la ligne de commande s’impose.

Pour vous connecter à votre VPS en SSH, je vous invite à lire la documentation OVH : https://www.ovh.com/fr/g1260.comment_se_connecter_a_son_vps

L’objectif est d’éditer en ligne de commande le fichier suivant :

/etc/ssh/sshd_config

Puis de modifier le paramètre suivant de « yes » à « no » :

PermitRootLogin no

Vous relancez enfin le service SSH avec la commande :

sudo service ssh restart

Vous pourrez ensuite vous connecter en SSH avec l’utilisateur ServerPilot défini plus haut (SFTP Password).

Pour les novices qui souhaiteraient effectuer cette opération, je vous invite chaleureusement à consulter le cours Openclassrooms sur la manipulation et l’édition de fichiers avec la console.